top of page
  • Photo du rédacteurAlos Infotech

Céréales sans gluten : les bienfaits du mil


Aujourd'hui, on se concentre sur cette céréale très courante en Afrique et dans certaines régions d'Asie, ayant la forme de petites graines jaunes et rondes.

Le mil regroupe un ensemble de céréales dont le millet perlé (le plus courant en France), le millet des oiseaux, le petit millet, le sorgho... 2023 a été déclarée Année internationale du mil. L'objectif étant de le promouvoir auprès des agriculteurs et de la société civile.


Autrement dit, il s'agit d'inciter le gouvernement et les responsables politiques à prioriser la production et le commerce du mil sous ses différentes formes que j'ai citées ci-dessus.


Pour quelles raisons ?

D'abord sa culture facile qui se fait sur des sols arides nécessitant peu d'eau contrairement à la majorité des céréales qui épuisent du coup les terres. La culture de mil survit aussi facilement aux changements climatiques. Enfin il apporte des bienfaits en terme de nutrition et de santé.


C'est une excellente source de macro nutriments, en tête les glucides, majoritairement de l'amidon puisque le mil est un féculent; ses protéines sont de bonne qualité et le mil est pauvre en lipides, ce qui en fait un aliment moyennement calorique, env. 350kcal/100g.

Jusque là, pas grande différence avec les pâtes. Cependant, il représente une meilleure source de fer et minéraux (magnésium, phosphore), de fibres et d'antioxydants.

Son indice glycérique est bas, il est donc recommandé dans le cadre d'une alimentation visant à équilibrer la glycémie.


Enfin, il représente une bonne alternative aux céréales à base de blé puisqu'il est sans gluten donc allié des intolérants ou personnes souffrant de la maladie cœliaque.


Alors où le trouver ?

En magasin bio ou au rayon bio de tous les supermarchés, sous forme brute décortiquée, mélangé à d'autres céréales - une bonne option pour les végétariens qui doivent complémenter leurs apports en protéines végétales. Cliquez pour lire l'article qui en parle.

Evitez la forme pré-cuite, souvent mélangée avec d'autres céréales, qui incite à l'achat car le temps de cuisson est réduit (oui, puisque pré-cuit!), mais dont l'IG est élevé.






Quelle utilisation ?

- sous la forme de féculent, pour varier du riz, il suffit de rincer les graines brutes et de les cuire à l'eau (bouillante salée).

On peut aussi le faire en pilaf (recette dans l'article qui suivra), l'utiliser pour épaissir ou augmenter la portion calorique d'une soupe, enfin il est un bon liant pour les farces.

En version sucrée, il peut se cuisiner pour le porridge ou façon 'riz au lait'.

Sa saveur étant très douce, son utilisation est très facile, alors lancez-vous !

- sous la forme de farine (pour la fabrication du pain, muffins, galettes....)





D'autres céréales se destinent particulièrement aux intolérants au gluten, parmi elles, le riz, le maïs, le sarrasin, le fonio ...



Pour une liste plus complète et des détails, visitez le site:


https://www.passeportsante.net/fr/Actualites/Dossiers/DossierComplexe.aspx?doc=10-cereales-sans-gluten

6 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page